PsychoCulture

02 octobre 2018

Quand les femmes ne répondent pas aux canons de beauté...

On parle souvent du harcèlement fait aux femmes..
Nombreux sont les récits #balancetonporc évoquant les gestes et les paroles des hommes qui voient en ces femmes des objets de désir, de convoitise.. soulignant leurs formes.. leurs atouts sexuelles.. les réduisants au statut de potiches sans cervelles..
Mais il y a mieux encore et on en parle peu. Celles que l'on ne considère même pas potiche... et qui subissent tout autant les diktats de la société .. ces femmes qui ne séduisent pas comme il le faudrait et qui subissent les pressions des hommes qui sont, par ailleurs, bien souvent leurs responsables dans le domaine professionnel.
C'est ce qu'illustre merveilleusement les élus d'une municipalité que nous ne citerons pas.
Des femmes hôtesses d'accueil de la mairie y subissent régulièrement des pressions et rappels à l'ordre quant à leur apparence ..
Quand à l'issue d'une réunion .. le responsable de service, lui même loin d'être un bel âtre, précise " il y a eu des remarques des élus. Je vous rappelle que vous devez être toujours apprêtées, bien coiffées et présentables. C'est la derniere fois que je vous le dis ! ", quand un membre du syndicat promeut ses (charmants) conseils à une hôtesse " va chez le coiffeur.. les élus trouvent que tu as les cheveux dans les yeux , achètes-toi un chemisier... maquilles-toi "... dans quel registre sommes nous ? Cela ne vous choque-t-il pas ?
Si l'équipe en question était masculine... parlerions nous de petit chemisier, de mise en valeur, de s'apprêter ?
Alors pourquoi ? Pourquoi sinon asservir un peu plus les femmes ?
Nous sommes dans une société dans laquelle les femmes séduisantes par leur jeunesse ou leurs formes avantageuses sont trop souvent réduites à n'exister qu'à travers le désir qu'elle suscite..
Les femmes moins séduisantes ( selon les canons de beauté définis par notre société ) sont rabassées, culpabilisées.
Ne pas porter chaussures à talons, porter une taille 44, ne pas se maquiller, choisir sa coiffure, avoir plus de 45 ans et ne pas faire tout son possible pour être sexy... c'est "ne pas être soignée".. presque négligée.. au point qu'ici, nos chers élus en ont mal aux yeux ...
Par cet article.. je tiens à rappeler qu'il ne suffit pas de créer des ministères dédiés à l'égalité, de faire de jolies affiches et une journée de la femme pour se donner bonne conscience...
Messieurs les Maires et Élus .. et autres representants ! Donnez l'exemple ! Avancez s'il vous plaît ! Nous sommes en 2018 et ils seraient tant d'appliquer les principes d'égalités ( ou tout du moins de respect ) des hommes et des femmes .. que ces dernières aient 30 ou 60 ans, que vous les trouviez séduisantes ou non.

Posté par sevjfr à 19:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]